Lisa Xuân Tran

Photo credits: Sigfredo Haro pour le quotidien La Côte